Les F-35

2012/04/06 -- Catégorie(s) : Blogues
Share

En juillet 2010, j’ai écrit une chronique pour mon journal local, le Island Tides, dans laquelle je parlais de la décision du gouvernement d’acheter 65 chasseurs F 35. À présent que le gouverneur général a confirmé ce que tout le monde savait, soit que le budget prévu avait été largement dépassé et qu’on nous avait constamment mal informés (menti?), j’ai décidé de porter un deuxième regard sur ma chronique.

Au sujet des coûts, j’avais écrit ceci :

Comme de nombreux contrats militaires aux États-Unis, les coûts des F 35 ont grimpé de façon magistrale et dépassent largement le budget prévu. En mars 2010, le secrétaire à la Défense des États-Unis, Robert Gates, affirmait devant le Congrès qu’il était « inacceptable » que les F 35 dépassent le budget prévu de 50 %. Les coûts liés au développement des chasseurs avoisinaient désormais les 300 milliards de dollars. Dans un jargon administratif à couper le souffle, le porte-parole du Pentagone pour le programme des chasseurs furtifs a répondu : « l’abordabilité n’est plus considérée comme un pilier central. »

Quant à savoir si les F 35 répondaient aux besoins en défense du Canada, voici ce que j’avais écrit :

Peter MacKay s’est dit enchanté des nouveaux chasseurs. Les chasseurs F 35 de Lockheed Martin sont de nouveaux jouets excitants. Tellement excitants en fait que notre gouvernement n’a pas cru bon de suivre la procédure d’appel d’offres. Nous voulions ces appareils et rien d’autre. Ils peuvent décoller et atterrir sur des porte-avions. Ils sont pourvus d’un nouveau revêtement furtif. Ils peuvent prendre part à des combats aériens et soutenir le ravitaillement en vol. (…) Nous n’avons pas de porte-avions. Nous n’anticipons aucun combat air-air dans un avenir prévisible pour défendre notre territoire. (La bataille d’Angleterre est déjà jouée depuis longtemps.) Et ce revêtement furtif? Avons-nous prévu une invasion surprise quelque part?

Certes, le moment est venu de remplacer nos CF 18 vieillissants. Notre vaste territoire a toujours justifié la priorité accordée aux appareils bimoteurs; de cette manière, si un avion rencontre des difficultés en région éloignée et perd un moteur, le pilote aura toujours un deuxième moteur pour trouver un endroit sécuritaire et se poser. Les F 35 sont des appareils monomoteurs. Quand on demande à MacKay ce qui se passerait si un moteur tombait en panne, sa réponse est sans équivoque : « Ça n’arrivera pas. » Il nous faut des avions capables d’effectuer des missions de recherche et sauvetage. Les F 35 ne sont pas conçus pour ce genre de mission.

Voici comment j’ai conclu ma chronique ce jour-là :

Ainsi, il semblerait que le Canada dépense de l’argent que nous n’avons pas pour acheter des avions dont nous n’avons pas besoin. Il semblerait également que nous le fassions simplement par excès de solidarité militaire avec le Pentagone. Les coûts de renonciation liés à cette dépense de 16 milliards de dollars pour acquérir ces chasseurs furtifs sont énormes – nous devons renoncer à réduire la pauvreté, à créer de l’emploi, à protéger les soins de santé et à combattre les changements climatiques. Rien de tout cela n’a fait l’objet d’un débat à la Chambre des communes. Ça ne faisait pas partie du budget 2010. Je travaillerai de concert avec les autres partis pour faire annuler ce contrat et réaligner les priorités du gouvernement sur celles des Canadiennes et des Canadiens.

Je me basais encore sur l’estimation de 16 milliards de dollars fournie par le gouvernement Harper. Cependant, lorsque le directeur parlementaire du budget a parlé d’un dépassement de coûts d’environ 10 milliards de dollars, je l’ai cru. Stephen Harper l’a attaqué.

Tout cela pour dire que le premier ministre ne peut même pas prétendre avoir été en proie à une crise d’aveuglement volontaire aiguë pour justifier son attaque contre le directeur parlementaire du budget. Si je savais que le choix des chasseurs ne reposait sur aucun critère précis ou avait été fait sans appel d’offres, que le projet en entier était un véritable gâchis et que le Canada s’apprêtait à débourser 25 milliards de dollars pour des avions dont nous n’avions absolument pas besoin, alors tout le monde le savait.

La lecture du rapport du vérificateur général devrait être obligatoire pour chaque électrice et chaque électeur qui a vu en Stephen Harper les qualités d’un gestionnaire avisé des fonds publics.

Print this page

  • ex coelis

    Correct me if I’m wrong, but isn’t the issue now the way the Conservatives knowingly used a deliberately low price during the election?

    Today, Peter McKay is standing in front of the cameras creating a rouge. A rouge that somehow we’re upset with his “accounting”. Nobody could care less about that. Our beef is with the fact we were knowingly mislead. Nice duck and bob by Peter. I guess that’s politics.

  • G. W. Markle

    A little bedtime story for Peter Mackay

    The F-35 Affair: A Short Romance

    Lockheed Martin F-35 Lightning II. Boys and their toys!
    A very impressive penis Mr. MacKay, but it looks like you won’t be getting to use it.
    Instead of trying to screw Canadians, maybe you can try screwing yourself.
    It looks like you already have.

    Off to bed Peter, it’s time to retire.

  • HRebecca

    I really hope the Canadian public thinks very carefully about this. It is becoming an excruciating wait for the next federal election!! Harper’s priorities are degrading the Canada 60% of Canadians identify with. You are absolutely right, Elizabeth…it’s the wrong type of aircraft for the uses we need. This is a toy that is superlatively wasteful of taxpayer dollars. What the heck are they thinking?

  • jbmotox

    Thanks for your work on this subject.(and many others)This current way of steering our country can only lead to less than favorable results. I hope people become more involved in what is going on around them politically. It is more important than ever.

Comment vous pouvez aider

Suivez moi

facebook-icon Facebook Twitter YouTube Digg

S'inscrire au bulletin


Découvrez comment appuyer Elizabeth May dans son travail au Parlement ALT

Communiqués de presse

(E) Statement on World Polio Day
October 24th, 2014

(E) Statement on Diwali and Bandi Chhor Divas
October 23rd, 2014

(E) Elizabeth May to hold Press Conference Today on the Tragic Shooting Incidents in Ottawa
October 23rd, 2014

Déclaration du Parti vert du Canada sur la fusillade d’Ottawa
October 22nd, 2014

(E) Elizabeth May to testify before Senate Committee regarding Lyme Disease Bill
October 21st, 2014

Green Party Logo

Bureau de circonscription

1-9711 rue Fourth
Sidney (C.-B.)  V8L 2Y8

Tél: 250-657-2000
800-667-9188
Télec: 250-657-2004

Courriel: elizabeth.may.c1a@parl.gc.ca

Bureau d'Ottawa

518 Confederation
Chambre des communes
Ottawa (ON)  K1A 0A6

Tél: 613-996-1119
Télec: 613-996-0850

Courriel: elizabeth.may@parl.gc.ca