Le moment est venu de mettre en place un revenu minimum garanti pour TOUS les Canadiens, déclare le Parti vert

17 mars 2020

HALIFAX – Compte tenu des circonstances extraordinaires auxquelles les Canadiens sont confrontés en cette période de ralentissement économique et d’incertitude, le Parti vert du Canada presse le gouvernement fédéral de commencer immédiatement à mettre en œuvre les éléments d’un programme de revenu minimum garanti (RMG).  Le RMG fournirait à chaque Canadien un revenu minimum. Face aux retombées économiques d’une crise comme celle de la COVID-19, le RMG permettrait aux gens de couvrir les dépenses de base comme la nourriture et le logement.

Le député Paul Manly (Nanaimo-Ladysmith), porte-parole du caucus vert en matière de travail, d’emploi, de développement de la main-d’œuvre et d’inclusion des personnes handicapées, souligne qu’en plus d’aider les citoyens vulnérables, le programme de RMG aiderait les organismes sans but lucratif et les petites entreprises à garder leurs employés pendant une fermeture.

« Hier, j’ai parlé avec quelques petites entreprises de tourisme sur le maintien des employés pendant la crise », a déclaré M. Manly. « Il va sans dire qu’ils sont très inquiets. Si tous les Canadiens voyaient leurs besoins de base couverts, cela réduirait l’anxiété et soulagerait la pression exercée sur les petits entrepreneurs contraints de réduire temporairement leurs effectifs. Un RMG aiderait les personnes ayant des emplois précaires, les travailleurs à temps partiel et l’économie de la croissance excessive. Il aiderait les sans-abri et les personnes sous-employées. Il répondrait également à l’une des principales recommandations de l’enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Il aiderait également les travailleurs du secteur de l’énergie, qui est également en grande difficulté. Nous sommes en crise et les gens ont besoin de savoir qu’ils ne sont pas seuls. »

« Les gens à travers le pays ont du mal à joindre les deux bouts », a déclaré Jenica Atwin, (députée, Fredericton). « Lorsque le ministre des finances annoncera demain des mesures fiscales d’urgence, je m’attends à voir des paiements directs aux Canadiens pour qu’ils puissent payer leurs factures ainsi qu’une extension immédiate des délais de paiement pour l’impôt sur le revenu et la suspension des paiements pour les prêts étudiants fédéraux. »

« Le Parti vert réclame depuis des années un programme de revenu minimum garanti à vie. La crise actuelle rend cette mesure encore plus pertinente », a déclaré la chef parlementaire du Parti vert Elizabeth May (députée de Saanich-Gulf Islands). « En ce moment, nous devons émettre des chèques à ceux qui sont dans le besoin pour les aider à traverser la crise actuelle. Il s’agit d’une occasion idéale pour l’administration Trudeau de commencer à chercher des manières d’implanter le RMG avant que la prochaine urgence ne survienne. Il serait plus rentable et moins cauchemardesque sur le plan bureaucratique de fournir un revenu de base à TOUS les Canadiens au lieu d’une multitude de programmes d’aide pour certains d’entre eux. Le RMG garantirait que chacun ait les moyens financiers de payer son loyer, sa nourriture, ses médicaments et ses besoins de base. Il apporterait un soulagement énorme aux millions de personnes à travers le pays qui sont actuellement confrontées à l’angoisse financière. »

Lorsque le gouvernement du Canada a élaboré sa première stratégie de réduction de la pauvreté, Une chance pour tous, il a adopté la mesure du panier de consommation (MPC) comme seuil de pauvreté officiel du Canada. Dans sa plateforme de 2019, le Parti vert a demandé que la MPC remplace l’éventail actuel de mesures de soutien du revenu telles que les prestations d’invalidité, l’aide sociale et les suppléments de revenu pour les personnes âgées. En s’appuyant sur la MPC, les paiements seraient fixés à un niveau « viable » pour les différentes régions du pays. Contrairement aux programmes d’aide existants, le revenu minimum garanti ne serait pas récupéré et les personnes qui gagnent plus qu’un certain revenu total le paieraient sous forme d’impôts.

« Nous applaudissons l’annonce faite hier par le gouvernement du Québec selon laquelle les travailleurs isolés ou ayant perdu leur emploi à cause de COVID-19 recevront des prestations hebdomadaires de 573 dollars. Dans le même ordre d’idées, la Nouvelle-Zélande financera les travailleurs à temps plein et à temps partiel touchés par la crise », a déclaré Jo-Ann Roberts, chef par intérim du PVC.   « Alors que nous avançons en territoire inconnu et que l’urgence climatique se déploie, les Verts aimeraient voir la mise en place d’un système plus efficace pour soutenir le bien-être financier des Canadiens. »

# # #

Pour plus d’informations ou pour organiser une entrevue, contactez :

Rosie Emery

Attachée de presse

613-562-4916×206

rosie.emery@pativert.ca

Print this page

Share

Comment vous pouvez aider

Suivez moi

facebook-icon Facebook Twitter YouTube Digg

S'inscrire au bulletin


Green Party Logo

Bureau de circonscription

1-9711 rue Fourth
Sidney (C.-B.)  V8L 2Y8

Tél: 250-657-2000
800-667-9188
Télec: 250-657-2004

Courriel: elizabeth.may.c1a@parl.gc.ca

Bureau d'Ottawa

518 Confederation
Chambre des communes
Ottawa (ON)  K1A 0A6

Tél: 613-996-1119
Télec: 613-996-0850

Courriel: elizabeth.may@parl.gc.ca

Emplois et Bénévolat

Cliquez ici pour les dernières opportunités