Le Parti vert du Canada se joint aux Verts de la Nouvelle-Écosse pour condamner l’escalade de la violence contre les pêcheurs mi’kmaq

2020/10/19 -- Catégorie(s) : Communiqués, Publications
19 octobre 2020

TORONTO – Alors que le conflit en Nouvelle-Écosse continue de s’aggraver, le Parti vert du Canada et le Parti vert de la Nouvelle-Écosse ont publié une déclaration commune condamnant la violence et appelant tous les dirigeants à se joindre à eux pour dénoncer les actes criminels qui ont eu lieu et ont exhorté la GRC et les communautés concernées à respecter leur devoir les uns envers les autres et à mettre fin à ces attaques.

« Il est impensable qu’un tel effondrement de l’ordre, et la violence qui s’ensuit dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, se produise dans un pays comme le Canada », a déclaré le chef du Parti vert de la Nouvelle-Écosse Thomas Trappenberg.  « Il n’existe aucune justification pour ces actes. Les crimes sont des crimes indépendamment de ceux qui les commettent et le Parti vert de Nouvelle-Écosse exige que la police et le gouvernement provincial agissent immédiatement. Nous appelons tous les dirigeants provinciaux, la population et les gens qui respectent la loi sur la pêche commerciale à dénoncer ces actes d’une violence inouïe. »

Le droit à la pêche est clair, et les gouvernements fédéraux successifs ont trop longtemps abdiqué leur responsabilité de participer à un dialogue significatif de nation à nation. Face à l’absence troublante de leadership politique de la part des gouvernements fédéral et néo-écossais, le Parti vert du Canada et le Parti vert de la Nouvelle-Écosse appellent à un tel dialogue pour désamorcer la situation.

« En supposant que les gouvernements provincial et fédéral soient sincères dans leur intention déclarée de résoudre cette crise par le dialogue, et pas seulement par des mesures d’application de la loi, le lancement d’un dialogue de nation à nation qui peut avoir lieu dans un cadre solide est l’élément sur lequel il faut se concentrer dès maintenant », a déclaré la chef du Parti vert du Canada Annamie Paul.

« Jusqu’à présent, le gouvernement fédéral n’a pas proposé de processus pour résoudre ce conflit. Cette situation implique des membres des mêmes communautés et des personnes qui continueront à vivre côte à côte. Il est donc essentiel qu’un dialogue efficace soit entamé le plus rapidement possible. Un tel cadre devrait être clairement défini à l’avance pour toutes les parties prenantes. »

# # #

Pour plus d’informations ou pour organiser une entrevue, contactez

Rosie Emery

Attachée de presse

613-562-4916×206

rosie.emery@partivert.ca

Parti vert de la Nouvelle-Écosse

Directeur des communications

Michael Uhlarik

media@greenpartyns.ca

902-406-6348

Print this page

Share

Comment vous pouvez aider

Suivez moi

facebook-icon Facebook Twitter YouTube Digg

S'inscrire au bulletin


Green Party Logo

Bureau de circonscription

1-9711 rue Fourth
Sidney (C.-B.)  V8L 2Y8

Tél: 250-657-2000
800-667-9188
Télec: 250-657-2004

Courriel: elizabeth.may.c1a@parl.gc.ca

Bureau d'Ottawa

518 Confederation
Chambre des communes
Ottawa (ON)  K1A 0A6

Tél: 613-996-1119
Télec: 613-996-0850

Courriel: elizabeth.may@parl.gc.ca

Emplois et Bénévolat

Cliquez ici pour les dernières opportunités