Note d’information – Omar Khadr

2013/10/28 -- Catégorie(s) : Backgrounder

Les éléments suivants auraient pu être pris en considération lors de la comparution d’Omar Khadr la semaine dernière :

  1. Omar Khadr ne voit plus que d’un œil parce qu’il a reçu des éclats de bombardements de l’unité spéciale des forces spéciales américaines Delta Force sur le cantonnement où il était.
  2. Pendant une décennie à Guantanamo, le jeune homme n’a reçu aucun soin pour prévenir une perte définitive de vision; durant la plupart de ce temps, Omar Khadr a été en isolement cellulaire et exposé 24 heures par jour à une lumière fluorescente. Au cours de cette même période, on lui a refusé le port de verres fumés pour des raisons de « sécurité nationale ».
  3. Omar Khadr a des blessures à deux endroits à la poitrine et à l’épaule en raison de balles tirées à bout portant dans le dos par un soldat de l’unité de la Delta Force.
  4. Alors que les plaies ci-mentionnées étaient à vif, Omar Khadr a été cagoulé, les poignets enchaînés au plafond en étant obligé de rester debout pendant des heures.
  5. Omar Khadr a passé la plupart des onze dernières années en isolement cellulaire, privé de tout contact humain, dans une cellule sans fenêtre, sa nourriture acheminée par une fente dans la porte. Pendant presque une décennie, il a été enchaîné au plancher de sa cellule, et cinq fois par semaine, amené, mains menottées et fers aux pieds, dans une petite cage en mailles de fer pour vingt minutes pour y faire des exercices en solo.
  6. Omar Khadr est le seul prisonnier de Guantanamo à avoir été totalement abandonné par son pays. Le printemps dernier, Vic Toews (à l’époque ministre de la Sécurité publique) a refusé à la Presse Canadienne sa demande d’interview avec Omar Khadr en invoquant « une menace à la sécurité publique ».
  7. Dennis Edney représente Omar Khadr gratuitement depuis une décennie.  « Guantanamo m’a transformé. J’y suis entré à titre d’avocat et en suis ressorti en tant que père déchiré. » Omar Khadr sera vraisemblablement invité à demeurer avec la famille Edney dans sa résidence à Edmonton s’il est libéré un jour.
  8. Omar Khadr n’a jamais eu droit à un procès par un tribunal régulièrement constitué. En 2006, la Cour suprême des États-Unis a déclaré inconstitutionnelles les commissions militaires du Pentagone américain. Les éléments du dossier d’Omar Khadr tendent à prouver son innocence.

Pour de plus amples renseignements :

Print this page

Share

Comment vous pouvez aider

Suivez moi

facebook-icon Facebook Twitter YouTube Digg

S'inscrire au bulletin


Green Party Logo

Bureau de circonscription

1-9711 rue Fourth
Sidney (C.-B.)  V8L 2Y8

Tél: 250-657-2000
800-667-9188
Télec: 250-657-2004

Courriel: elizabeth.may.c1a@parl.gc.ca

Bureau d'Ottawa

518 Confederation
Chambre des communes
Ottawa (ON)  K1A 0A6

Tél: 613-996-1119
Télec: 613-996-0850

Courriel: elizabeth.may@parl.gc.ca

Emplois et Bénévolat

Cliquez ici pour les dernières opportunités