Déclaration du Parti vert du Canada à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie

2019/03/20 -- Catégorie(s) : Communiqués

OTTAWA — Aujourd’hui, le Parti vert du Canada célèbre l’influence internationale de notre culture francophone qui unit plus de 300 millions de personnes et regroupe quelque 88 États membres sur les cinq continents, tous partageant un usage commun de la langue française.

« La protection et la promotion de la langue française au Québec et dans l’ensemble des communautés francophones dynamiques du Canada profitent à tous les Canadiens », a déclaré Elizabeth May, chef du Parti vert (députée, Saanich-Gulf Islands). « La culture francophone enrichit nos vies et offre au Canada une occasion unique de collaborer avec les communautés francophones du monde entier pour relever des défis communs comme la sécurité alimentaire, l’immigration et la crise climatique. »

« Les contributions du Canada à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) en 2018 contribuent à appuyer un certain nombre de projets novateurs, notamment l’adoption d’une stratégie pour la Francophonie sur l’égalité entre les sexes et la mise en œuvre d’initiatives novatrices d’engagement des jeunes comme la deuxième Conférence internationale des jeunes francophones. Ce sont de bonnes initiatives, mais nous aimerions qu’une stratégie plus solide soit élaborée pour affronter la crise climatique. »

Selon le Recensement du Canada de 2016, le français est la langue maternelle de 7,2 millions de Canadiens, soit 20,6 % de la population. Joey Leckman, porte-parole du Parti vert du Canada pour le Québec, a déclaré : « La recherche montre que l’apprentissage de plus d’une langue est bénéfique pour le cerveau, sans parler de l’enrichissement culturel de toute société. Faire partie d’un pays bilingue est quelque chose qui mérite d’être chéri, une source de réalisations dont tous les Canadiens peuvent être fiers. »

« Ici, au Canada, il y a du travail à faire pour protéger et promouvoir la langue française partout au pays », a déclaré le chef adjoint du Parti vert, Daniel Green. « Le Canada est salué comme un pays bilingue, mais en réalité, il y a peu de voies d’accès pour les Canadiens d’expression française aux services en français à l’extérieur du Québec. La récente décision du gouvernement de l’Ontario d’annuler le financement de l’université de langue française constitue un bon exemple de cette réalité. Le gouvernement fédéral doit investir dans la création et dans le maintien d’institutions francophones comme les écoles, les universités et les hôpitaux et veiller à ce qu’on continue d’écrire et de parler le français dans les provinces à majorité anglophone. »

« En parcourant ce vaste pays, j’aime parler avec les francophones, qu’il s’agisse des Acadiens des Maritimes ou des Franco-Manitobains de Saint-Boniface. Et, bien sûr, je suis fière de représenter mes électeurs francophones de la Colombie-Britannique à la Chambre des communes », a ajouté Mme May. »

Print this page

Share

Comment vous pouvez aider

Suivez moi

facebook-icon Facebook Twitter YouTube Digg

S'inscrire au bulletin


Découvrez comment appuyer Elizabeth May dans son travail au Parlement ALT
Green Party Logo

Bureau de circonscription

1-9711 rue Fourth
Sidney (C.-B.)  V8L 2Y8

Tél: 250-657-2000
800-667-9188
Télec: 250-657-2004

Courriel: elizabeth.may.c1a@parl.gc.ca

Bureau d'Ottawa

518 Confederation
Chambre des communes
Ottawa (ON)  K1A 0A6

Tél: 613-996-1119
Télec: 613-996-0850

Courriel: elizabeth.may@parl.gc.ca

Emplois et Bénévolat

Cliquez ici pour les dernières opportunités