Le Parti vert demande un ajustement démographique dans le transfert fédéral de la santé au Nouveau-Brunswick

14 février 2020

FREDERICTON – La députée du Parti vert Jenica Atwin (Fredericton) a déclaré aujourd’hui que les changements radicaux proposés au système de santé du Nouveau-Brunswick sont révélateurs des défis auxquels le système de santé de la province est confronté.

« Ces changements toucheront de façon disproportionnée les personnes vivant dans les communautés rurales », a déclaré Mme Atwin. « Le Nouveau-Brunswick a besoin d’un transfert fédéral en matière de santé qui considère la réalité démographique de la province en tenant compte de notre population vieillissante et rurale. »

Cette semaine, le gouvernement provincial a annoncé son intention de fermer les services d’urgence de six petits hôpitaux ruraux pendant la nuit, faisant passer les lits des soins aigus aux soins de longues durées.

Les statistiques provinciales portant sur la santé montrent que 28 pour cent des accidents graves et des cas urgents de santé mentale surviennent entre 22 heures et 8 heures. Les personnes habitant ces communautés devront désormais parcourir jusqu’à 75 kilomètres pour recevoir des soins d’urgence pendant la nuit.

« Le gouvernement fédéral a la responsabilité de s’assurer que les Canadiens et les Canadiennes reçoivent des soins de santé comparables partout au Canada », a déclaré Mme Atwin. « Le Nouveau-Brunswick est confronté à des défis démographiques dont il faut tenir compte dans le transfert fédéral en matière de santé. Le budget fédéral qui sera déposé devrait inclure cette considération. »

# # #

Pour plus d’informations ou pour organiser un entretien :

Shannon Carmont
Chef de cabinet de la députée Jenica Atwin
Parti vert du Canada – Fredericton
506-440-4980
shannon.carmont@partivert.ca