Déclaration du Parti vert du Canada concernant le « Convoi de la liberté »

le 31 janvier

OTTAWA – Le Parti vert du Canada condamne la haine, le racisme, la misogynie, l’homophobie et le manque total de respect pour les précieuses institutions canadiennes dont ont fait preuve certains des participants à la manifestation appelée « Convoi de la liberté » à Ottawa.

« Nous défendrons toujours le droit de la population de se rassembler pour protester pacifiquement, mais ce que nous avons vu au cours des quatre derniers jours est indéfendable », a déclaré le chef intérimaire du Parti vert Amita Kuttner.

« La liste des outrages est long, bien documenté et, franchement, épouvantable : des croix gammées et des drapeaux confédérés, la profanation des monuments commémoratifs de nos anciens combattants et du héros national Terry Fox, le vol de la nourriture des sans-abri et les menaces à l’encontre de la population et des entreprises locales. »

Toute légitimité que pouvait avoir cette « protestation » a été anéantie par ces images diffusées depuis Ottawa.

« Alors que la pandémie s’éternise, nous reconnaissons que de nombreuses personnes luttent et que beaucoup d’autres sont fatiguées et frustrées. Cela ne justifie toutefois pas cette manifestation de haine et de colère à Ottawa. Nous devons travailler ensemble afin de minimiser les maladies et les décès et de s’assurer que les leçons du COVID soient retenues et mises en œuvre.

« Nous demandons aux personnes présentes à ces manifestations de mettre fin à la prise de contrôle de notre capitale nationale et nous exhortons l’ensemble de la population canadienne à suivre les conseils des responsables de la santé publique et à se faire vacciner. »