Le Parti vert affirme que le Canada doit prendre l’initiative lors de la conférence sur le climat de Glasgow

28 octobre 2021

OTTAWA – Alors que plus de 120 dirigeants et dirigeantes provenant du monde entier se préparent à se réunir à Glasgow pour la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 26), la chef parlementaire du Parti vert Elizabeth May (députée de Saanich-Gulf Islands) demande au premier ministre Justin Trudeau d’aller de l’avant et d’être « le leader dont le monde a besoin » pour concrétiser de réels progrès dans la lutte contre les changements climatiques..

« M. Trudeau doit saisir cette occasion pour montrer que le Canada amorce un nouveau chapitre », a déclaré Mme May. « Il peut annoncer que notre pays est déterminé à faire le nécessaire – annuler le pipeline Trans Mountain, mettre fin aux subventions aux combustibles fossiles, interdire la fracturation hydraulique et mettre en place un solide filet de sécurité grâce à un projet de loi sur la transition juste pour le personnel du secteur de l’énergie. »

Mme May participera aux négociations de Glasgow en compagnie du député élu du Parti vert Mike Morrice (Kitchener-Centre). « À l’approche de ma 12e Conférence des Parties, je suis déterminée à ce que le carbone dépensé pendant mon vol soit plus que compensé par des accords et des mesures significatives », a-t-elle déclaré.

« En tant que co-présidente de l’Association mondiale des parlementaires verts, je travaille avec la communauté verte du monde entier occupant des postes clés pour faire pression en faveur du succès de la COP26. Nous nous rapprochons dangereusement de points de basculement qui menacent la survie de l’humanité. L’échec n’est pas une option ».

M. Morrice a déclaré que la COP 26 est un moment charnière. « Pour garder à portée de main un avenir climatique sûr, le Canada doit contribuer », a-t-il déclaré. « Il est plus que temps que notre gouvernement fédéral accélère ses mesures et ses actions pour s’aligner sur la science du climat.

« Après 15 ans de mobilisation au niveau local, je suis impatient de me joindre à de larges coalitions de personnes et d’organisations qui plaident à la COP 26 pour que notre gouvernement fasse sa juste part dans la lutte pour la justice climatique. »

###

Pour plus d’informations ou pour organiser une entrevue* :

John Chenery

613-562-4916, poste 215

john.chenery@partivert.ca