Déclaration à l’occasion de la Journée internationale des femmes 2017

Aujourd’hui, Journée internationale des femmes, Elizabeth May se joint aux Canadiens et aux Canadiennes qui célèbrent les réalisations des femmes, tout en étant conscients du chemin qui reste à faire.

« En ce jour consacré aux femmes du monde entier, nous devons rester vigilants devant les enjeux d’égalité entre les sexes. Ici, au Canada, nous réalisons enfin des progrès en matière d’équité salariale pour les femmes, a dit Elizabeth. En octobre 2016, la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail s’est engagée à mettre de l’avant de nouvelles lois sur l’équité salariale, et je la presse donc de présenter ces lois le plus rapidement possible.

Malgré les progrès, il faut reconnaître que notre société est encore dominée par le patriarcat. L’arrivée du président Trump semble avoir donné à la misogynie une nouvelle raison de se manifester. Nous devons être très vigilants et défendre les droits des femmes.

En mettant de l’avant des politiques gouvernementales pertinentes, nous pouvons faire progresser l’égalité et accélérer la parité hommes-femmes. Les inégalités et les préjugés sexistes doivent être éliminés dans les milieux de travail et c’est au gouvernement de montrer la voie.

Nous attendons également des mesures appropriées à la suite de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, et nous continuons à soutenir les institutions sociales qui luttent contre la violence faite aux femmes dans son ensemble. Il reste encore beaucoup de travail à accomplir. »

La Journée internationale des femmes a été reconnue pour la première fois à l’Assemblée générale des Nations-Unies en 1977. Elle est célébrée tous les ans le 8 mars.