Déclaration du Parti vert en ce Jour de deuil national (milieu du travail)

28 avril 2021
OTTAWA — Aujourd’hui, le Parti vert du Canada commémore la mémoire des travailleuses et travailleurs morts, blessés ou malades à cause de leurs emplois.

« L’année qui vient de s’écouler comportait un élément tragique supplémentaire pour l’ensemble de la main-d’oeuvre, mais surtout pour le grand nombre de gens qui faisaient un travail en première ligne et essentiel qui ont perdu la vie ou sont tombés gravement malades à cause de la COVID-19 », commente la chef du Parti vert, Annamie Paul. « La pandémie a révélé des dangers auxquels bien des gens sont confrontés au travail pour nous fournir des biens et des services sur une base quotidienne. Nous devons faire bien plus pour les protéger.

» Un grand nombre de ceux et celles qui se sont mis en danger pendant cette pandémie ont justement fait en sorte que le reste d’entre nous reçoive les soins, la nourriture, les transports et les services vitaux qui ont assuré le fonctionnement de la société. Incapables de travailler à domicile, avec la sécurité que cela comporte, ces gens ont vécu l’anxiété et l’incertitude quotidiennes engendrées par cette terrible crise sanitaire. Et parfois même sans bénéficier de congés de maladie payés ni de services de garde appropriés. Nous avons une dette envers eux et la vaccination sans délai semble le meilleur moyen de leur prouver notre gratitude.

» Le Parti vert continuera à se battre pour des politiques qui protègent mieux les travailleuses et les travailleurs, mais aujourd’hui il se concentre sur le souvenir de ceux et celles dont la vie a irrévocablement basculé à cause de leur travail. Nos pensées vont aux familles, aux amis et aux communautés qui ont perdu des êtres chers ou qui vivent désormais avec les impacts des blessures et des maladies liées au travail. »

# # #

Pour renseignements ou entrevue :

Rosie Emery

Attachée de presse

613-562-4916, poste 206

rosie.emery@partivert.ca