Déclaration du Parti vert concernant l’aggravation de la crise en Ukraine

7 mars 2022

OTTAWA – Aujourd’hui, le chef intérimaire du Parti vert du Canada Amita Kuttner a publié la déclaration suivante :

Le Parti vert du Canada demande l’accélération des efforts diplomatiques et économiques pour obtenir un cessez-le-feu immédiat en Ukraine et la fin de cette invasion illégale d’une nation démocratique et souveraine. Le Parti vert considère que le droit des peuples à l’autodétermination est essentiel à la paix et à la sécurité. Peu de gens se sont battus aussi durement, ou à un coût aussi élevé, que les Ukrainiennes et les Ukrainiens pour leur souveraineté, pour la démocratie et pour leur indépendance vis-à-vis de l’ingérence étrangère.

Le Parti vert est très préoccupé par la sécurité et le bien-être de l’ensemble de la population ukrainienne aux prises avec cette crise humanitaire. Nous sommes solidaires et nous nous joignons aux voix du monde entier pour demander à Vladimir Poutine de mettre fin à cette atrocité. Nous soutenons la majorité des pays du monde dans leur détermination à consolider le statut de la Russie en tant qu’État paria, inapte au commerce ou à toute autre interaction avec la communauté internationale. Poutine et ses proches doivent être poursuivis devant la Cour pénale internationale pour leurs crimes et pour avoir déclenché une crise humanitaire et une crise migratoire.

Nous devons également reconnaître le rôle joué par les États-Unis et les puissances occidentales dans le non-respect de leur promesse de ne pas étendre l’OTAN après la chute du mur de Berlin en 1989. La tension qui en a résulté entre les puissances mondiales a conduit à la guerre, avec le potentiel de lourdes pertes en vies humaines, de destructions massives et de dommages environnementaux. Nous devons également reconnaître le Mémorandum de Budapest qui a assuré la sécurité de l’Ukraine lorsqu’elle a démantelé son arsenal nucléaire.

Nous demandons au Canada d’agir rapidement et de manière significative pour contribuer à réinstaller le plus grand nombre possible des centaines de milliers d’Ukrainiennes et d’Ukrainiens qui ont fui la violence dans leur pays. Le Canada entretient une relation spéciale avec l’Ukraine, avec plus de 1,3 million d’Ukrainiennes et d’Ukrainiens qui vivent au Canada. Ils ont aidé à construire ce pays et nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aider ceux qui sont touchés par cette invasion et cette crise humanitaire.

Nous devons insister sur le fait qu’il s’agit également d’une guerre pour la richesse et le contrôle des ressources et des marchés des combustibles fossiles. Au fur et à mesure que l’urgence climatique s’aggrave, les conflits pour les ressources se produiront plus régulièrement, à moins que nous ne passions rapidement à des modèles de production d’énergie renouvelable distribués et basés localement indépendants des manœuvres géopolitiques des superpuissances mondiales.

Le Parti vert ne soutient pas le déploiement des forces de l’OTAN en Ukraine ni la création unilatérale d’une zone d’exclusion aérienne. Cela ne peut se faire que par le biais d’un accord aux Nations Unies. L’OTAN est une alliance défensive et son implication directe ne ferait que conduire à une extension de cette guerre. La menace d’une guerre nucléaire pèse sur le monde entier.

« Nous sommes solidaires des groupes militants pacifistes de Russie, d’Ukraine et du monde entier qui exigent un cessez-le-feu immédiat, le retrait de toutes les forces russes et le recours aux efforts diplomatiques pour résoudre cette crise. Le gouvernement canadien devrait préconiser et soutenir le renouvellement de l’accord de paix de Minsk. »

####

Pour plus d’informations ou pour organiser une entrevue :
John Chenery
[email protected]
1-613-562-4916 poste 215