Journée mondiale de sensibilisation à la maladie de Lyme

La maladie de LymeLe Parti vert du Canada souligne la toute première Journée mondiale de sensibilisation à la maladie de Lyme ce samedi 11 mai.

Le chef des Verts Elizabeth May a déposé en juin 2012 un projet de loi d’initiative parlementaire visant à élaborer une stratégie pancanadienne de manière à relever les défis associés à la maladie de Lyme comme la détection rapide, le diagnostic et le traitement de la maladie de Lyme. Le projet de loi prévoit également du financement pour les provinces et les territoires pour la mise en œuvre de la stratégie.

Connexe : Signez la pétition et le soutien du projet de loi C-442

« La maladie de Lyme peut entraîner des effets secondaires dévastateurs. Les Canadiens sont encore trop nombreux à être contraints de vivre handicapés et privés de leur famille et amis ou d’abandonner leur carrière ou leurs études à cause de la maladie de Lyme. Il faut sensibiliser le grand public et le personnel médical à l’incidence accrue et aux nombreuses manifestations de cette maladie », a déclaré la chef du Parti vert du Canada et députée de Saanich-Gulf Islands, Mme Elizabeth May.

La maladie de Lyme est causée par une infection bactérienne propagée aux humains et aux animaux par la morsure de certaines espèces de tiques, notamment la tique occidentale à pattes moires et la tique du cerf. La maladie de Lyme, c’est bien connu, est souvent sous-diagnostiquée et sous-déclarée; à défaut d’être traitée rapidement, elle peut provoquer des symptômes débilitants, y compris l’arthrite chronique et des problèmes neurologiques graves.

Le risque d’exposition à la maladie de Lyme est plus élevé dans certaines régions situées dans le sud et le sud-est du Québec, le sud et l’est de l’Ontario, le sud-est du Manitoba, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse ainsi que la majeure partie du sud de la Colombie-Britannique.

Elizabeth May participera samedi à 13h30 heure locale à un rassemblement à Victoria pour la Journée mondiale de sensibilisation à la maladie de Lyme.

« Les scientifiques nous ont prévenus que le réchauffement climatique entraînerait l’expansion du territoire de la tique porteuse de la maladie de Lyme vers l’intérieur du Canada; il est impératif d’agir dès maintenant », a déclaré Mme May.


Created with flickr slideshow.