Rappeler au Parlement d’adopter une loi sur les subventions salariales, affirme le Parti vert

09 avril 2020

OTTAWA – Le Parti vert du Canada demande au gouvernement fédéral de rappeler d’urgence le Parlement pour l’adoption d’une loi sur les subventions salariales. Le montant de 73 milliards de dollars doit être approuvé par la Chambre avant que l’aide puisse commencer à être versée à des milliers d’entreprises canadiennes.

« L’adoption de cette Loi est essentielle, donc si nous devons ramener un groupe réduit de députés à Ottawa pour la faire adopter, alors faisons-le », a déclaré la chef parlementaire des Verts Elizabeth May (députée de Saanich-Gulf Islands). « Nous savons que la Loi C-14 et la subvention salariale élargie à 75% ne répondent pas aux besoins de tous. En tant que Verts, nous allons faire pression pour un revenu minimum garanti ainsi qu’une flexibilité pour les travailleurs dont les besoins ne sont pas satisfaits par la Prestation canadienne d’urgence (PCU). Nous nous inquiétons énormément du sort des petites entreprises qui ne voient aucune bouée de sauvetage dans les programmes existants. »

« Des entreprises ont été fermées depuis près d’un mois maintenant. Les propriétaires ne sont pas seulement amoindris et anxieux. Ils essaient également de conserver leurs employés dans la mesure du possible. Les députés verts conviennent qu’un parlement virtuel sera un avantage à l’avenir, mais pour l’instant, nous devons agir rapidement et faire circuler cette aide essentielle. Plus cela prendra de temps, plus il sera difficile pour les entreprises de garder leurs employés et de rebondir une fois la reprise amorcée. »

Le président de la Chambre des communes Anthony Rota a conclu cette semaine qu’un parlement virtuel pourrait prendre jusqu’à un mois pour se mettre en place.

« Nous sommes ravis de voir la collaboration entre les partis fédéraux et les dirigeants provinciaux durant la pandémie de COVID-19 », a déclaré la chef par intérim du Parti vert Jo-Ann Roberts. « Les disputes politiques n’ont pas leur place en ce moment. Cette loi doit être adoptée maintenant. Les Verts ont accepté qu’un député soit présent à la Chambre des communes pour la faire adopter. Nous reconnaissons et apprécions le dur travail accompli en coulisses pour apporter une aide nécessaire à des millions de Canadiens en cette période sans précédent. Nous sommes optimistes et pensons que cette législation d’urgence pourra être mise en place dans la semaine qui vient. »

# # #

Pour plus d’informations ou pour organiser une entrevue :

Rosie Emery

Attachée de presse

613-562-4916, poste 204

rosie.emery@partivert.ca