Le projet de loi C-380 – Loi modifiant la Loi sur l’inspection du poisson et la Loi sur les pêches (importation de nageoires de requin)

Fin Donnelly: Monsieur le Président, j’interviens aujourd’hui pour présenter ce projet de loi, intitulé Loi modifiant la Loi sur l’inspection du poisson et la Loi sur les pêches (importation de nageoires de requin). Je tiens à remercier la députée de Vancouver-Est d’avoir appuyé cette mesure législative.

Le projet de loi modifierait la Loi sur les pêches afin d’interdire l’importation de nageoires de requin au Canada et établirait une interdiction législative concernant la pratique de l’enlèvement des nageoires de requin dans les eaux canadiennes.

Le requin, qui est un prédateur situé au sommet de la chaîne alimentaire, joue un rôle essentiel dans le maintien de la santé de nos océans. Toutefois, le nombre de requins est en chute libre partout dans le monde. Selon les scientifiques, jusqu’à 73 millions de requins sont tués chaque année pour leurs nageoires, souvent par l’enlèvement des nageoires, une horrible pratique qui consiste à couper les nageoires du requin pour ensuite jeter le corps dans la mer.

En 2009, l’Union Internationale pour la conservation de la nature a rapporté que plus du tiers des requins, toutes espèces comprises, sont menacés d’extinction à cause de la pratique de l’enlèvement des nageoires.

La meilleure façon de lutter contre l’enlèvement illégal des nageoires de requin est de mettre fin à leur commerce international. En adoptant une mesure législative visant à protéger les requins, le Canada peut devenir un chef de file dans le domaine de la conservation des requins et de l’intendance des océans.

J’espère que tous les députés appuieront ce projet de loi.

Appuyé par Elizabeth May, 12 decembre 2011.

Cliquer ici pour le document complet

Les interventions à la Chambre des communes : 26 septembre 2011, 28 octobre 2011

Comment vous pouvez aider