Le Parti vert salue l’engagement de financer l’assainissement environnemental de l’industrie pétrolière et gazière

17 avril 2020

OTTAWA – Le Parti vert du Canada applaudit l’annonce effectuée aujourd’hui par l’administration Trudeau d’investir 1,7 milliard de dollars pour nettoyer les puits de pétrole et de gaz « orphelins » abandonnés et inactifs en Alberta, en Saskatchewan et en Colombie-Britannique.

Le gouvernement va également créer un fonds de 750 millions de dollars pour réduire les émissions de méthane, dont 75 millions de dollars seront affectés au secteur pétrolier et gazier offshore de Terre-Neuve-et-Labrador.

Le gouvernement affirme que ces deux initiatives généreront environ 10 000 emplois dans le secteur de l’énergie et apporteront une aide indispensable aux travailleurs d’une industrie en proie à des prix pétroliers très bas et aux conséquences de la pandémie de COVID-19.

« Nous sommes heureux de l’annonce du gouvernement fédéral », a déclaré la chef parlementaire du Parti vert Elizabeth May (députée de Saanich-Gulf Islands). « Nous avons déclaré à plusieurs reprises que si nous nous opposons aux subventions aux combustibles fossiles, nous faisons une exception pour le financement du nettoyage des puits orphelins, créant ainsi des emplois pour les travailleurs du secteur des combustibles fossiles. Les Verts proposent que le travail soit entrepris en partenariat avec les Premières Nations et, dans la mesure du possible, en capturant l’énergie verte renouvelable par le biais de l’électricité géothermique. »

Dans la soumission pré-budgétaire de février au ministre des finances Bill Morneau, le Parti vert a souligné le fait que l’assainissement et la restauration de l’environnement dans le secteur des combustibles fossiles est une activité à forte intensité de main-d’œuvre et non à forte intensité de capital. La soumission du Parti vert a souligné que si les subventions étaient transférées vers la partie des coûts d’assainissement relative à la main-d’œuvre, les fonds auraient un effet beaucoup plus important sur l’emploi et encourageraient les employeurs à dépenser pour l’assainissement alors qu’ils sont encore en activité au lieu de manquer à leurs obligations en cas de faillite.

« Nous sommes dans une situation d’urgence climatique. Ces engagements sont donc encourageants car ils nous aideront à nous préparer aux objectifs beaucoup plus agressifs exigés par l’accord de Paris », a déclaré Mme May. « La publication aujourd’hui des efforts de l’Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP), utilisant l’excuse de la pandémie COVID19 pour réduire les actions environnementales et climatiques ainsi que les règles de lobbying, devrait donner à tous les Canadiens un sentiment de soulagement que l’ACPP est dangereuse. »

Critique du caucus vert pour le travail, l’emploi, le développement de la main-d’œuvre et l’inclusion des personnes handicapées, Paul Manly (député de Nanaimo-Ladysmith) affirme que subventionner le nettoyage des puits de pétrole orphelins et abandonnés est la première étape vers une transition juste pour les travailleurs du pétrole et du gaz. « Les travailleurs victimes d’une guerre internationale des prix et de l’approvisionnement ont besoin d’être soulagés, » a déclaré Paul Manly.

« Après que le désordre laissé par l’industrie pétrolière aura été nettoyé, ces travailleurs auront besoin d’opportunités pour utiliser leurs compétences dans la transition vers une nouvelle économie de l’énergie. Iron and Earth, une organisation formée par d’anciens travailleurs des combustibles fossiles, a identifié que la plupart des travailleurs du secteur des combustibles fossiles pourraient facilement se consacrer à la création d’infrastructures d’énergie renouvelable telles qu’un réseau électrique est-ouest et la production d’énergie géothermique, éolienne, solaire et marémotrice. »

« Soyons réalistes, » a conclu Paul Manly, « Les entreprises de combustibles fossiles ont exploité les ressources canadiennes et évitent de payer la facture de nettoyage depuis des décennies. »

Les Verts demandent depuis longtemps au gouvernement fédéral de se concentrer sur les opportunités économiques qui accompagnent le passage à l’économie verte et de s’assurer qu’il y ait une « transition juste » pour les travailleurs du secteur des combustibles fossiles. Mission possible – Le plan d’action climatique du Parti vert présente une stratégie claire et complète de transition vers une économie sans carbone grâce à la création de nouvelles industries et d’emplois bien rémunérés.

« La COVID-19 est naturellement dans l’esprit de tout le monde en ce moment, et nous devons continuer à concentrer nos efforts pour aider les Canadiens à traverser cette période difficile financièrement en toute sécurité et de manière responsable, » a déclaré la chef par intérim du Parti vert Jo-Ann Roberts. « La nouvelle d’aujourd’hui selon laquelle le gouvernement apportera un certain soulagement économique aux travailleurs du secteur des combustibles fossiles tout en s’engageant à respecter nos objectifs climatiques est, en effet, la bienvenue. »

# # #

Pour plus d’informations ou pour organiser une entrevue :

Rosie Emery

Attachée de presse

613-562-4916, poste 204

rosie.emery@partivert.ca