Stratégie nationale relative à la maladie de Lyme

Elizabeth May : Monsieur le Président, je remercie mon collègue de West Vancouver—Sunshine Coast—Sea to Sky Country. Je vais répondre en français aussi.

Les gens qui reçoivent le diagnostic de cette maladie en souffrent déjà depuis quelques années. Cela rend les choses difficiles, car cette maladie devient plus complexe après quelques années. Alors, il doit y avoir plus de recherche. On doit trouver des solutions et d’autres approches à l’égard de cette maladie très grave.

Nous devons trouver des solutions pour que ces enfants n’aient plus besoin d’un fauteuil roulant et retournent à l’école. Nous le pouvons.