Position sur M-312

Mon bureau a reçu plus de 25 000 courriels au cours des dernières 24 heures pour me demander de voter contre la motion M-312 la semaine prochaine. Seul le scandale des appels frauduleux avait autant mobilisé les gens depuis que je suis députée.

Tout le monde qui m’a écrit a reçu une réponse, malgré ce volume inhabituel. Pour ceux et celles que ça intéresse, voici ma réponse.

Merci de votre lettre concernant le statut légal de l’avortement au Canada, débat qui a été rouvert par le député conservateur Stephen Woodworth à l’aide de la motion M-312. Je suis alarmée par cette tentative détournée de M. Woodworth de rouvrir le débat sur l’avortement au Canada.

Le Parti vert s’opposera à toute tentative des Conservateurs de Harper d’entraver le droit des femmes à un avortement sécuritaire et légal. Nous appuyons fermement le droit des femmes de choisir pour elles-mêmes.

Grâce à notre programme « pro-vie, pro-choix », nous sommes engagés à étendre les programmes et l’éducation en droits reproductifs afin d’éviter les grossesses non désirées pour ainsi réduire le nombre d’avortements au Canada. Nous avons aussi milité pour la bonification des ressources pour les mères à faible revenu qui souhaitent conserver leur enfant mais qui songent à l’avortement pour des raisons financières.

Il faut que les femmes du Canada – et du monde – aient accès à l’avortement en toute sécurité et légalité. Nous appuyons les programmes de santé maternelle financés par le fédéral afin d’assurer l’accès aux méthodes de planification familiale et aux soins de santé primaires, dont l’avortement sécuritaire et légal.

Meilleures salutations,

Elizabeth May, O.C., députée
Députée fédérale de Saanich-Gulf Islands
Chef du Parti vert du Canada