Loi visant à combattre la contrebande de tabac (Le projet de loi S-16)

Elizabeth May : Monsieur le Président, on saura bien me le pardonner, mais chaque fois que quelqu’un parle du crime organisé dans un débat sur la contrebande de tabac, je ne peux m’empêcher de penser que l’industrie du tabac est une organisation criminelle, parce que mon grand-père est mort du cancer des poumons à une époque où les cigarettiers affirmaient que la cigarette ne posait aucun danger et qu’elle était recommandée par les médecins, et ce, malgré l’avertissement que le Directeur du Service de santé publique des États-Unis avait émis.

En revanche, dans le présent débat, nous savons que nous luttons contre la contrebande de tabac, et le projet de loi pourrait se révéler utile. Mais certains éléments de cette mesure législative m’inquiètent, et je me demande si le député pense qu’il pourrait être envisageable de l’amender au comité.

Patrick Brown : Monsieur le Président, je ne siège pas au comité qui se penchera sur le projet de loi, mais je sais que ces mesures législatives y seront attentivement examinées.

À l’instar de la députée, je suis d’avis qu’il faut lutter contre les dangers du tabac. Voilà pourquoi Santé Canada, grâce à la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme, qui a été renouvelée pour cinq ans en 2012, continuera à travailler d’arrache-pied pour que les initiatives dans se dossier nous permettent de maintenir les grands acquis des 10 dernières années.