Loi sur la protection des personnes âgées au Canada (loi C-36)

Elizabeth May : Monsieur le Président, je crois qu’on a trop vanté ce projet de loi. Je l’appuie certainement, mais il a pour titre « Loi sur la protection des personnes âgées au Canada » et il ajoute un très petit élément à prendre en considération pour déterminer la peine à infliger.

La députée ne convient-elle pas avec moi qu’il nous faut faire un plus grand effort pour attirer l’attention, par exemple, sur les droits des aînés qui sont placés dans des établissements de soins de longue durée où ils sont victimes de mauvais traitements contre lesquels ils sont incapables de se protéger?

Laurin Liu : Monsieur le Président, je suis entièrement d’accord avec ma collègue.

Il est significatif que le jour même où le gouvernement a présenté ce projet de loi, j’ai déposé à la Chambre mon projet de loi d’initiative parlementaire qui ferait en sorte que tout aîné admissible aux prestations du Supplément de revenu garanti serait automatiquement inscrit à ce programme.

Le gouvernement et le NPD ont des façons très différentes de voir les choses. Même si nous appuyons le projet de loi, nous croyons que le Supplément de revenu garanti ou d’autre mesures visant à éliminer réellement la pauvreté chez les aînés sont les solutions qu’il nous faut pour vraiment nous attaquer à la racine du problème.

Nous pouvons parler des soins de longue durée ou du prix des médicaments d’ordonnance. Il y a tant de choses que nous devons faire pour aider les aînés. Nous invitons le gouvernement à les examiner.